Le 15 janvier

L’artiste Venny Soldan-Brofedt, v. 1880 (photo Pictify)

« Hirsch-Pauli joua un rôle actif dans le mouvement national romantique à son retour en Suède en 1880. Elle, et son mari, Ellen Key et bien d’autres croyaient qu’il était essentiel pour les Suédois de créer pour eux-mêmes l’identité d’une nation fondée sur des traditions et des valeurs partagées, perpétuant cela dans toutes les facettes de la vie. Son portrait dramatique du poète national romantique Verner von Heidenstam, 1893, communique une intensité émotionnelle que le romantisme national voulait obtenir de ses compatriotes […] Une silhouette face à un paysage rude et tempétueux, Heindenstam apparaît comme un fier dieu nordique enveloppé par les forces naturelles pleines de puissance. »
Michelle Facos. “Dictionary of Women Artists”, éd. Delia Gaze, 1997.

Hanna Hirsch-Pauli (1864-1940)

Hanna vit dans un milieu d’artistes de la classe moyenne suédoise ; à 12 ans, elle suit des cours d’art à Stockholm, puis intègre l’Académie royale des beaux-arts où elle reçoit un prix. A Paris, elle étudie à l’académie Colarossi et épouse le peintre Georg Pauli avec qui elle a trois enfants. Hirsch-Pauli préserve son indépendance : voyage en France, Italie, Afrique du Nord ; travail assidu et fréquentation de la communauté nordique résidant à Montparnasse. Elle lutte également avec son époux pour une société plus égalitaire.
Portraitiste de talent, elle évolue peu à peu d’un certain réalisme vers un style plus affranchi ; par exemple, elle peint son amie et consœur Venny Soldan d’une façon très audacieuse et peu conforme à la morale bourgeoise de cette fin de XIXe siècle : l’artiste semble affalée sur le sol de son atelier et ressemble à une ouvrière par sa tenue. De retour en Suède, le travail de Hirsch-Pauli s’intègre dans le mouvement national romantique. Son œuvre et sa vie servent de modèle à toutes ses consœurs. Le salon de 1887 et les expositions universelles de 1889 et 1900 à Paris accueillent quelques-unes de ses œuvres.


Portrait de George Pauli, sans date (photo Arcadiasystem)


Conception et rédaction Josée Rodrigo | Réalisation technique Scup avec Spip | Plan | Espace privé | Editeur | Nous écrire
.