Le 29 février

Le Monde, jardin des Tarots 1989 (photo Serpents)

"Je pouvais continuer sur une peinture pendant des mois, jusqu’à usure totale de la toile = racler, revenir sans laisser sécher la peinture ! C’était impossible pour moi ; je n’arrivais pas à, disons, décider : voilà c’est terminé… C’est à partir de là au fond que le mouvement s’est imposé à moi. Le mouvement me permettait tout simplement d’échapper à cette pétrification, à cette fin. "
Jean Tinguely

Jean Tinguely (1925-1991)

Né à Fribourg, jean Tinguely fait ses études à Bâle, à l’École des arts et métiers ; il apprend le métier de décorateur. Fasciné par le mouvement du Bauhaus, il se lance dans l’exploration du mouvement dans l’espace en créant des scuptures-machines qu’il équipe d’un moteur.
En 1961, il épouse Niki de Saint-Phalle ; commence alors une collaboration artistique sans précédent et couronnée de succès : le Cyclope à Milly-la-Forêt, la fontaine Stravinsky à Paris, enfin le jardin des Tarots réalisé en Italie à Garavicchio.
Tinguely expose personnellement à de nombreuses reprises.


La Fontaine Stravinsky, Paris 1983 (photo les photos de Crazy Mary)


Conception et rédaction Josée Rodrigo | Réalisation technique Scup avec Spip | Plan | Espace privé | Editeur | Nous écrire
.