Le jeudi 11 août

Portrait de femme dans un paysage (photo Kronostories)

Ensuite l’artiste « opère promptement le passage du Liberty à l’Art Déco, avec le sens du style et une disposition sensible à la narration spirituelle … »
R. Bossaglia, 1975

Emma Bonazzi, dite Tigiu (1888-1959)

Née à Bologne, Bonazzi obtient son diplôme de peinture en 1913 avec un prix du ministère ; elle occupe rapidement une place importante sur la scène artistique de cette ville universitaire, toujours aussi animée en ce début du 20e siècle.
Bonazzi est peintre, illustratrice et décoratrice ; son œuvre se distingue par son inventivité technique : elle marie peinture et broderie, utilise étoffes, laine et soie. Son style très personnel s’inscrit dans le courant inspiré par l’œuvre de Klimt, à la mode en Italie ; puis elle se tourne vers le style Art Déco. Bonazzi réalise des affiches de spectacles (pour les Ballets russes entre autres), ainsi que des boîtes de luxe décorées pour des chocolats ou des spiritueux, réussissant des mariages audacieux et inédits de matériaux. Elle s’essaie aussi à la céramique.
Bonazzi enchaîne les expositions : 1914, II Sécession romaine ; 1915, Exposition internationale de San Francisco ; 1920, Biennale de Venise. Malgré cela, sa vie s’achève dans la pauvreté suite à la perte de son emploi de consultante artistique pour la ville de Pérouse.


Quatre saisons, II, 1920 (photo Artebay.org)


Conception et rédaction Josée Rodrigo | Réalisation technique Scup avec Spip | Plan | Espace privé | Editeur | Nous écrire
.